· 

43 Radios disponibles en DAB+ en Alsace

Le DAB+ continue son déploiement en France

Après Paris, Marseille, Nice et les Hauts de France, la radio numérique terrestre en DAB+ est désormais disponible dans les départements du Haut-Rhin et du Bas-Rhin. Ainsi 43 stations démarrent ce jour ou démarreront très prochainement en Alsace. 

Il s’agit d’une nouvelle étape d’un ambitieux plan de déploiement national mené sous l’impulsion du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA). La radio hertzienne poursuit sa transition numérique et s’inscrit dans la dynamique européenne.

Les acteurs du DAB+ à Strasbourg et en Alsace, qui démarrent leurs émissions en DAB+ le même jour que Lyon et sa région [1], permettent au déploiement du DAB+ de franchir un cap important - la couverture des 2 régions est l’élément déclencheur qui permettra au CSA de reconnaitre les obligations légales d’intégration de cette technologie dans les récepteurs radio à l’échelle industrielle sous 18 mois et permettra un équipement massif des Français.

 

70% de la population Française couverte en 3 ans

 

La stratégie du CSA, dite « plan des nœuds et des arcs », rendra le DAB+ accessible à 70% de la population métropolitaine d’ici 2020. En trois ans, la plupart des grandes agglomérations, les « nœuds », et les principaux axes routiers, les « arcs » auront ainsi été couverts.

Dans les prochains mois, le déploiement du DAB+ se poursuivra en Normandie, en Bretagne, en Gironde et en Occitanie. Par ailleurs, des appels aux candidatures multirégionaux sur quinze zones supplémentaires ainsi qu’un appel aux candidatures métropolitain viennent de se clôturer.

 

La révolution numérique de la radio

 

Le DAB+ s’appuie sur les qualités de la diffusion hertzienne (fiabilité du réseau, gratuité pour l’auditeur, anonymat d’écoute), tout en apportant des nouveautés : son de haute qualité, réception continue en mobilité, services numériques associés. 

Élargissant l’offre de radios, les émissions en DAB+ permettent d’accéder à la fois à des radios généralistes comme Sud Radio ou Radio Classique, des radios publiques comme Mouv’ ou FIP, des radios musicales nationales ou régionales, des radios locales, des radios thématiques et des radios associatives.

 

Une couverture importante pour une diffusion en Alsace

 

2 zones viennent compléter la couverture de l’Alsace (zone dite étendu – Bas-Rhin et Haut-Rhin) et de Strasbourg, 

-       Mulhouse, Guebwiller, Altkirch, Saint-Amarin

-       Colmar, Munster

 

Toutes ces zones seront lancées d’ici la fin du premier trimestre 2019, sachant que la plupart démarrent ce jour [2].

 

[1] Lyon, sa métropole, le département du Rhône, le sud du département de l’Ain et l’ouest du département de l’Isère

[2] Liste des radios démarrant le 5 Décembre : Accent 4, Africa n° 1, Azur FM, Beur FM, CapSao, Cerise FM, Chante France, Euradio, Flor FM, Fréquence Plus, Générations, Jazz Radio, Latina FM, Magnum la radio, Melody, M Radio, Mouv', Oüi FM, Radio Alfa, Radio Arc-en-Ciel, Radio Classique, Radio Crooner, Radio Dreyeckland, Radio ECN, Radio en Construction, Radio FG, Radio Judaïca 102.9 FM, Radio Maria France, Radio Orient, Radio Pitchoun, Radio Star, RCF Alsace, RFI, Sud Radio, Swigg, Top Music, TSF Jazz, Virage Radio

 

 

Pour Nicolas Curien, Conseiller du CSA, Président du groupe de travail "Radio" : "Les deux clés du succès du déploiement du DAB+ en France ? Vite et Tous !

Vite, pour desservir en seulement quelques années l’ossature du territoire, « les nœuds et les arcs », et rendre ainsi possible une densification ultérieure de la couverture numérique.

Tous, pour garantir une offre diversifiée et pluraliste, associant l’ensemble des catégories de radios, au mieux réparties entre les multiplex nationaux, régionaux et locaux."

 

 

Pour le directeur de Radio Classique, Jean-Francis Pécresse : "Grâce à la radio numérique hertzienne, les Alsaciens, à Strasbourg, Colmar et Mulhouse peuvent enfin écouter Radio classique. C’est une profonde satisfaction pour notre radio qui a vocation à étendre au plus grand nombre ses programmes originaux mêlant l’information de qualité à la grande musique classique. Aux côtés des radios qui partagent avec elle ce service de diffusion numérique, Radio classique a la conviction que la diffusion en DAB + est un choix structurant pour l’avenir de la radio."

 

Pour Marie-Christine Saragosse, Présidente-directrice générale de France Médias Monde: "Entre l’océan numérique où l’on peut se noyer et les ressources limitées en fréquences analogiques, le DAB+ ouvre un espace de liberté et de diversité. C’est une opportunité formidable pour RFI d’être présente de façon ciblée en France, tout particulièrement à Strasbourg en raison de son ancrage européen, mais aussi à Lille et à Lyon, à destination d’auditeurs curieux du monde, originaires d’ici ou d’ailleurs. Cette aventure collective, aux côtés du CSA, de Radio France et du SIRTI notamment, a créé de la complicité et de la convivialité entre France Médias Monde et toutes les radios partageant le multiplex. Gageons que les auditeurs le percevront... en haute définition !"

 

Pour Sibyle Veil, Présidente-directrice générale de Radio France : "Après Lille en juin dernier, l’arrivée de Mouv’ et de FIP à Strasbourg et Lyon, marque la volonté de Radio France de renforcer le lien avec ses auditeurs sur les territoires en leur offrant la diversité de ses programmes. Avec ce nouveau déploiement de la technologie DAB+, l’ensemble des stations qui y participent, contribuent à la construction d’une offre riche, qui évolue avec les usages des auditeurs. Le défi des prochaines années est de permettre à cette offre de toucher un public toujours plus large." 

 

Pour Alain Liberty, Président du Syndicat des radios indépendantes (SIRTI) : "Avec le DAB+, la radio vit sa plus importante révolution depuis les radios libres au début des années 80. Les premiers à en bénéficier seront les auditeurs. Le DAB+ c’est plus de radios, l’accès à certaines stations jusqu’alors inaccessibles avec une meilleure qualité de son et tous les avantages d’une technologie numérique. Après Paris, Nice, Marseille et Lille en juin dernier, le déploiement du DAB+ en Alsace permet l’arrivée de 43 radios, dont 27 radios indépendantes adhérentes du SIRTI. Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, d’ici 18 mois, le DAB+ sera intégré obligatoirement dans tous les récepteurs, de la voiture aux téléphones équipés d’une radio. Le SIRTI se réjouit donc du succès annoncé du DAB+ et confirme l’engagement de ses adhérents, partout en France et à l’échelle métropolitaine à l’horizon 2020."

 

Pour Franck Jehl, Président de la Fédération Alsacienne des Radios Associatives (FARA) : "En 1981, les radios associatives ont été pionnières, elles ont investi la FM, et n’ont jamais eu de cesse de se renouveler et de se réinventer… Aujourd’hui, le DAB+ constitue un choix stratégique et financier complexe… Il faut concilier les attentes de différentes familles de radios qui n’ont, jusqu’à l’heure, que rarement travaillé ensemble. C’est un nouvel exercice, enrichissant dans lequel les associatives ont fait le choix d'être des acteurs de leur propre diffusion, plutôt que de simples spectateurs ! Cet engagement, au service de tous, permet, grâce à l’appropriation de la technologie et la maitrise des coûts de garantir durablement l’entrée de la radio dans cette nouvelle aire numérique !"

 

Pour Patrick Hannon, Président du WorldDAB : "Les lancements régionaux de Lyon et de Strasbourg représentent une étape très importante pour le DAB + en France.

La couverture de la population en DAB+ atteint 20%. En conséquence, tous les nouveaux récepteurs radio devront, en vertu de la loi, être compatibles avec le DAB+ au cours des 18 prochains mois. La France, avec l'Italie, montre la voie en Europe dans le domaine de la réglementation des récepteurs radio - avec une exigence pour que les récepteurs automobiles et les récepteurs grand public soient capables de recevoir le DAB+. Cette réglementation est conforme au code européen des communications électroniques récemment adopté par le Parlement européen et le Conseil européen.

Les lancements de Lyon et de Strasbourg interviennent alors que les grands réseaux commerciaux viennent d'annoncer leur soutien au DAB+ lors du récent appel d'offres métropolitain, indiquant clairement que la radio numérique terrestre est la plate-forme qui se positionne au centre du développement de la radio en France."

 

Le lancement du DAB+ en Alsace est également soutenu par des acteurs économiques dont des fabricants de matériel audio tels que CGV, Pioneer, Pure ou Sony.

Pour l’auditeur, il lui faudra s’équiper d’un nouveau poste de réception radio compatible DAB+ (disponible à partir de 20€) pour le domicile, tandis que des solutions existent pour adapter la réception dans les véhicules. Il est à noter que 20% des véhicules neufs sont d’ores et déjà équipés en première monte avec le DAB+. 

Les 43 radios présentes en diffusion DAB+ en Alsace

DAB+, zone étendue de Strasbourg, départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin #DABplusfr

Strasbourg / 26 radios

DAB+, zone local de Strasbourg #DABplusfr
DAB+, zone local de Mulhouse #DABplusfr

Colmar, Munster / 12 radios

DAB+, zone local de Colmar #DABplusfr
Télécharger
Communiqué de presse DAB+ Strasbourg
20181205 CP DAB Strasbourg.pdf
Document Adobe Acrobat 1'002.6 KB

CONTACT 

Jean-Marc Dubreuil - 06 37 30 86 83 – jean-marc.dubreuil@worlddab.org